Les événements passés

 

 

 

 

 

Cette année le Printemps des Poètes fêtait ses 20 ans du 9 au 25 mars 2019. Notre association a organisé autour de cet événement national trois soirées : un atelier d'écriture, un atelier philo, et pour clôturer cette semaine autour du thème de "la Beauté" une soirée poésie ouverte à tous.

 

 

 

Plus de vingt-cinq personnes sont venues écouter ou dire des poèmes de Ronsard, Baudelaire, François Cheng et bien d'autres.

 

Belle soirée ! 

 

 

Les textes se sont enchaînés, ponctués de très beaux intermèdes musicaux à la harpe celtique (Agnès Moulin) et à la nickelharpa (Mireille Bonnard).

 

 

 

 

 

 

Les enfants de la classe de Claudie à l'école de Châtillon ont participé en créant de courtes poésies qu'ils ont suspendues aux branches d'un arbre.

 

 

 

 

 

Leurs poèmes sont magnifiques, merci à eux tous !

 

 

 

 

 

Parallèlement, deux artistes exposaient leurs oeuvres : les aquarelles de Guy Nicod...

 

 

 

 

 

 

... et les sculptures d'Odile Vongerichten.

 

 

 

Durant cette période, Evelyne a écrit des poèmes sur les vitrines des commerçants et les vitres des habitants. Chacun a choisi son poème. L'accueil a été excellent de la part de tous, merci aux habitants et commerçants !

 

 

 

 

Un exemple ? la mercerie...

 

 

 

 

Autre exemple, la pharmacie.

Au total, treize commerçants sont des poètes!




Soirée poésie

Avec l'écrivain berger Patrice

Le 8 mars 2017

Réjouissante mixité à Châtillon-en-Diois pour évoquer les femmes et leurs droits.
Ambiance chaleureuse et amicale : il faisait bon ce 8 mars « aux 2 mondes ». Réunis pour la soirée organisée par l’association « Feuilles Volantes », 9 femmes … et 5 hommes, pour évoquer des femmes célèbres, et aussi celles restées dans l’ombre mais précurseurs, première femme flibustière, ou première mathématicienne, résistante amérindienne etc … la liste est très longue. Des poèmes furent échangés, un texte de Voltaire, le texte de la déclaration des droits de la femme d’Olympe de Gouges et tant d’autres. Maguy est venue de Saillans lire un
passage du « Fanal bleu » de Colette dans lequel elle se retrouve. Moment touchant lorsqu’un des participants fit spontanément un récit de son parcours personnel avec les femmes, d’abord
difficile, puis devenu un lie enrichissant et serein. Et puis un air de guitare, des chansons, des poèmes, une soirée qui réchauffe le cœur. Pour clore, un repas partagé et l’envie de se revoir dans ce nouveau lieu propice aux échanges.

Le 9 avril

Le théâtre de Die est venu partager une soirée lecture de poésies écrites par l'auteur marocain Abdellatif Laâbi. Une trentaine de personnes ont pu entendre ces textes émouvants, engagés, écrits par un homme plein d'Amour qui a vécu des événements très difficiles. Il sera présent au prochain festival Est-Ouest à Die en octobre.

La soirée s'est terminée par un repas partagé.